AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonah Lucas

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Dim 17 Nov - 21:45



Jonah Eugène Lucas
----------- -----------
Je veux que tu saches, au lieu d’en avoir peur, que tu saches que tu mourras un jour.
© Rubikscube ~ Fight Club


shining like diamonds in a rocky world

Comment vivez-vous votre trouble ? Décrivez brièvement ledit trouble. "Un trouble ? Moi ? Mais non, pas du tout." Jonah ignore complètement qu’il est un troublé et en quoi son "don" consiste pour le moment. Cependant, la légende familiale dit que son père et son grand-père possédait également une particularité en lien direct avec les troublés. En effet, si jamais il est en contact avec le sang d’un troublé, sa force physique augmente pendant un certain temps, plus la quantité de sang qu’il "absorbe" est importantes, plus longtemps il est fort. Il à également une autre particularité, si jamais il tue un troublé plus aucune personnes de sa famille n’aura de trouble.  

Votre trouble vous a-t-il déjà aidé à faire quelque chose que vous regrettez aujourd'hui ? "Combien de fois je dois vous le dire ? On va faire simple et en quelques mots : moi pas avoir de trouble, ok ?" Eh oui, pour le moment Lucas ne connait pas encore sa particularité, donc, jamais il n'a eu à s'en servir et encore moins à regretter son choix, mais peut-être qu'un jour, prochainement, il regretta d'avoir eu à faire ce choix.


feeling no limits, seizing each minute

••• Jonah est le prénom de son grand-père paternel et Eugène celui de son arrière grand-père maternel. Il n'aime ni l'un ni l'autre de ses prénoms, les trouvant trop "vieillot" l'un comme l'autre, aussi il préfère qu'on l'appel par son nom de famille Lucas.
••• Il a vu le jour il y a 27 ans à Heaven. Il part souvent en voyage, mais quoi qu'il arrive, il considère Heaven comme sa maison et ne quittera pour rien au monde cet endroit.
••• Il est le premier fils de la famille Lucas, ses parents Victor et Kate ont eu un autre fils Jackson ainsi qu'une fille Paige. Tout comme l'aîné de la famille, Jackson croit aux histoires que leur racontait leur père sur les troublés. Paige, en revanche pense que ce ne sont que des histoires pour enfants et ne veut en aucun cas avoir affaire à ces histoires.
••• Il est habite sur un bateau du nom de : Belacarta, qui signifie en serbe carte blanche. Le capitaine a "carte blanche" pour faire tout ce que bon leur semble : c'est la liberté, le plaisir, le bonheur d'être en mer.
••• Depuis quelques mois, il est l'heureux maître d'une chienne, un american staffordshire terrier qui répond au nom de Bonnie. Il a fait sa connaissance sur le quai peu après le départ de sa fiancée Alexane.
••• Il "travail" dans l'import/export, il rapporte des colis plus ou moins louche d'un point A à un point B et ce moque du contenu, d'ailleurs il ne veut même savoir ce qu'ils contiennent. Il lui arrive souvent que c'est colis soit des personnes qu'il aide à quitter le pays ou à y entrer. De la même manière, il ne cherche pas à connaître la ou les raisons du départ ou du retour de ses voyageurs.
••• Il aime la nourriture et adore mangeait toutes sortes de plats. Il aime les plats simple autant que les plus élaborer. Il cuisine, certes, ce n'est pas un chef, mais il sait très bien se débrouiller.
••• C'est un gros fumeur, avant ce n'était pas toujours du tabac, mais aujourd'hui c'est juste du tabac. Il lui arrive également de boire de l'alcool, s'il est fan des boissons fortes tout autant que des cocktails, son alcool préférer est la bière.
••• En couple avec sa petite-amie depuis 3 ans ils devaient se marier avant le départ de cette dernière. Il avait vraiment hâte de fondait sa famille avec elle et d'avoir des enfants.
••• Enfant, il a eu un accident en faisant de bateau, depuis ce jour il à une cicatrice sur l'omoplate droite.
••• Lucas aime passer son temps libre à pratiquer des activités sportives comme le basketball, le football et le surf. Ceinture marron de karaté, il est également entraîné au Krav Maga, une méthode de self-défense créée à l'origine pour les besoins de l'armée israëlienne.
••• Il a deux tatouage, un sur le bras gauche, un tribal qui représente un scorpion et un sur la hanche droite, l'inscription Godspeed qui signifie "Bon voyage" avec un motif tribal qui l'entoure.
••• Au lycée, il était du genre à être dans le fond de la classe et à côté du radiateur. Ce n'était pas un mauvais élève, mes ses professeurs disaient toujours qu'il à horreur de se servir de sa tête et qu'il préfère ses poings. Drôle, bagarreur, loin de l'image du sportif que tout le monde adore, Lucas garde de bons souvenirs de cette période.
••• Sa plus grande peur est d'être lui aussi un troublé, tout comme son père et son grand-père, il souhaite une vie normale. Pourtant, la tradition familiale exige que si un troublé est trop dangereux il doit mourir.
••• Il adore le cinéma et les films. Il à d'ailleurs toutes une collection de DVD. Son film préférer est Fight Club.





Lucas tentait de faire le moins de bruit possible, il se courba légèrement et attrapa le bras de son ami Marty. Quelques jours auparavant ce dernier lui avait demandé de venir le prendre, il avait un petit soucis avec d'anciens partenaires. "Je croyais que je devais juste venir et repartir. Je ne pensais pas que j'allais tomber dans une embuscade en arrivant à l'hôtel !" "Embuscade, le mot est un peu fort, non ?" Sans répondre, les deux hommes se mirent à courir vers la sortie, à ce moment-là, Lucas pensa à sa petite-amie, si elle savait dans quoi il venait de se mettre encore et surtout pour qui, elle serait folle de rage. "On doit atteindre la bateau avant qu'ils nous repère, c'est un bon plan." Au yeux de Lucas, le plan n'était pas si bon, certes ils devaient faire vite pour partir, mais il savait parfaitement que les associés de son ami ne lâcherais pas l'affaire facilement. "Marty ?" "Hum ?" "Tu peux me dire ce qui se passe au juste ?" "Un désaccord financier." "Marty, t'es pas entrain de me dire que tu viens de volé ces mecs ?" "C'est toi qui dis ça, pas moi !" Ils leurs fallut plus d'une heure pour rejoindre le port, une fois sur le Belacarta, Marty s'installa sur le pont pendant que Lucas faisait toutes les manœuvres pour quittait le port et repartir vers Haven, pour repartir vers Alexane. Ils leurs fallut plusieurs jours pour rejoindre "la maison" et Lucas n'avait qu'une hâte, mettre pied à terre, il ne supportait plus la voix de son ami. "Bienvenue à la maison, Alexane est sur le quai, fiche lui la paix mon pote." "Cette fille m'adore, je me demande bien ce qu'elle fiche avec toi !" Marty avait prit de l'avance et Lucas le vit échangeait une très bref conversation avec sa petite-amie, elle se dirigeait vers lui et n'avait pas vraiment l'air de bonne humeur.

"J'ai faim." Il eu un sourire en voyant sa chemise tombait sur les hanches de sa compagne, ses affaires lui allait parfaitement bien, il l'observait partir vers leur cuisine tout en enfilant un jean. "Tu veux une omelette ?" La jeune femme hocha la tête puis s'installa sur le plan de travail, alors qu'ils discutaient tranquillement des ingrédients à mettre dans leur repas, Lucas se rendit compte que c'était probablement l'un des plus beaux moments de sa vie. Il était heureux, Alexane avait l'air heureuse elle aussi. Ils étaient amoureux l'un de l'autre et aucun des deux ne semblaient vouloir être ailleurs. Non, ils étaient vraiment à leurs place. C'est naturellement que les mots lui sortir de la bouche. "Et si on se marier ?" Pas besoin de chichi, de grande phrase, la question était aussi simple que celle de mettre du bacon dans l'omelette pourtant la jeune brune semblait surprise par la question. "T’es sérieux ? Tu ne peux pas me demander en mariage comme ça !" Comment alors ? Il avait pensé ses mots si fort qu'il était sortie de sa bouche aussi facilement que sa demande. Un genou à terre ? Pourquoi pas, il en était capable après tout et il le fit  sans même s'en rendre compte. "Tu es la femme de ma vie et tu le sais, je t’aime, je veux passer le restant de ma vie avec toi, je veux te faire des enfants et je veux qu’ont deviennent vieux ensemble, épouse moi, personne ne te rendra jamais aussi heureux que moi. Alexane Gabrielle Turner veux tu m’épouser ?" Il ne savait pas exactement d'où lui venait se discours, ses mots, il était doux et romantique avec elle, mais jamais il ne se serait cru capable d'autant de sincérité, de mettre complétement son coeur à nu devant elle. C'était un instant particulier, l'un des plus beaux moments de leur relation et jamais il n'aurait imaginé qu'une omelette entrain de brûler viendrais tout gâcher. "Jonah ?" Et maintenant elle utilisait son véritable prénom, il le détestait, la situation empirer réellement. Elle allait dire non, partir loin de lui et un jour, dans quelques années, il la retrouverait marier avec Marty avec tout un tas de gosse qui devrait être les leurs. "Oui, je veux t’épouser, mais du coup je peux plus t’appeler par mon futur nom de famille !" Alors, voilà comment on change une vie, rien que des simples mots. Un seul mot. Oui. "Je t’aime, mais ne changeons rien à nos habitudes." Il lui caressa tendrement le visage et observa la poêle. "Retourne au lit, j'arrive dans quelques minutes." La jeune femme lui sourit et il l'observa montait sur le lit, ses jambes étaient tout simplement parfaite. Il la rejoignit au bout de quelques minutes avec un plateau, du jus d'orange, des tartines, des fruits, une grande tasse de lait et quelques gâteaux qui trainaient dans un placard. En observant la jeune femme qui se mordillait légèrement les lèvres, le jeune homme su que jamais de sa vie il ne regretterais sa décision.

Il avala une nouvelle gorgée de sa bière tout en repensant à la énième dispute qu'il venait d'avoir avec sa fiancée. Il l'aimait plus que sa propre vie et sacrifierais cette vie pour elle sans la moindre hésitation. Pourtant, il n'avait pas la moindre envie de changeait son mode de vie à cause d'un anneau à son doigt. "Tu sais mon grand, une fille qui ne veut pas de toi comme tu es, eh bien cette fille ne te mérite pas !" Lucas releva la tête vers la serveuse, avant d'être avec Alexane, il avait une très bref liaison avec la belle blonde, elle était complétement différente d'Alexane. "Moi, je te veux comme tu es, maintenant mon mignon !" Lucas écarquilla les yeux comprenant parfaitement bien où son ex voulait en venir. "Merci pour ta proposition Parker, mais non merci. Ma fiancée m'attends." Il régla la note et prit le chemin du retour en repensant aux deux femmes. Il avait quitter Parker, alors qu'elle l'acceptait avec ses qualités et ses défauts. Alexane voulait qu'il arrête cette vie de criminels, elle voulait qu'il soit une personne différente, mais pourtant c'était avec elle qu'il voulait être. Pour elle, il devait en être capable, pour elle, il fallait qu'il change. "Alexane ?" Le jeune homme traversa le bateau de part en part, il y avait des bouts de verre partout, comme si une bagarre avait eu lieu et aucune trace de la jeune femme. "Alexane ? Ma puce ?" Il la rechercha sur le Belacarta, dans tout Haven, il contacta les hôpitaux avant de se rendre à l'évidence. Il manquait plusieurs de ses affaires dans le placard, il était évident que la jeune femme était partie, mais ce qu'il ne comprenait pas c'était pourquoi. Il ne savait pas avec qui elle avait dû avoir une dispute ainsi que les raisons.

Quelques mois après le départ de sa fiancée, Lucas ne parviens pas à oublier cette femme qui fait toujours battre son coeur. Il ignore où elle se trouve, si elle va bien et ne connait toujours pas les raisons, mais souhaite revoir la belle pour au moins savoir pourquoi. Sans elle, il continue sa vie comme avant son départ, sans elle, il n'eu pas la force de changeait de vie, alors il continue comme avant. Il ignore que bientôt il risque de la revoir au coin d'une rue de Haven, la jeune femme venant de revenir de sa fuite.

all we are is everything that's right

pseudo/prénom: drey. avatar: Taylor Kitsch. commentaires: Eric Balfour sur un design, pour moi pas du doute, l'inscription est obligatoire !

_________________

    Jonah Lucas
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. ©️ sweet peach
     


Dernière édition par Jonah Lucas le Mer 27 Nov - 15:41, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurel Fowles
✜ ON THE PURSUIT OF HAPPINESS.
avatar

Messages : 525
Multinicks : marloes.

THE STORY OF US.
Job: owner of the Grey Gull.
Quote: ❝but i've got high hopes, it takes me back to when we started. high hopes, when you let it go, go out and start again❞
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Lun 18 Nov - 5:54

Officiellement ienvenue parmi nous I love you merci de ton inscription, si tu as des questions nos boites mp sont ouvertes bril
Je réserve l'avatar pour sept jours

_________________
 
❝and the fever began to spread, from my heart down to my legs, but the room is so quiet. i was looking for a breath of life, a little touch of heavenly light, but all the choirs in my head sang no❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troubleinhaven.forumactif.pro
Nerina Jones

avatar

Messages : 157
Multinicks : ellie hobbs.

THE STORY OF US.
Job: saleswoman @ mcguinness'.
Quote: you're too mean, i don’t like you, fuck you anyway. you make me wanna scream at the top of my lungs. it hurts but i won’t fight you. you suck anyway, you make me wanna die.
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Lun 18 Nov - 11:26

Bienvenue. I love you 

_________________

and in my dreams, i meet the ghosts of all the people who have come and gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirella Jones
≈ IF WE WERE MAGIC, WE WOULDN'T BE SO YOUNG AND TRAGIC.
avatar

Messages : 232
Multinicks : none.

THE STORY OF US.
Job: serveuse lorsqu'elle a le temps.
Quote: “Cruelty does not make a person dishonest, the same way bravery does not make a person kind.”
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Lun 18 Nov - 21:24

Bienvenue :love: 

_________________

i'll find the places where you hide, i'll be the dawn on your worst night, the only thing left in your life. yeah i would kill for you, that's right if that's what you wanted. oh, my love is true, tell me, something i wouldn't do. @one republic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Jonah Lucas

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Mar 19 Nov - 17:27

Laurel ▬ Merci beaucoup ma belle et merci pour la réservation.
Nerina ▬ Merci, j'aime beaucoup ton pseudo.
Mirella ▬ Merci mon coeur, ton avatar me dis quelques choses, mais j'arrive pas à savoir où j'ai vu la belle.

_________________

    Jonah Lucas
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. ©️ sweet peach
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stellan Paltrow
≈ THE DOUBT WILL CREEP AND CRAWL IN ON YOU
avatar

Messages : 64
Multinicks : ---

THE STORY OF US.
Job: bibliothécaire.
Quote: jesus fucking christ.
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Mar 19 Nov - 17:36

Bienvenue parmi nous bril

_________________

★★  there's a black wave up above
a frozen hand takes your breath away, as she leads your soul through the dark, you know that she came to break your heart. @hurts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dion Pearson
I'll be there waiting for you.
avatar

Messages : 199
Multinicks : Reeves.

THE STORY OF US.
Job:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Mer 20 Nov - 7:11

OH C'TE BG.  Bienvenue. :emu: 

_________________

“There is a reason I collided into you. ”
gifs found on  theonlytimeiveverfeltpeace @ tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexane Turner

avatar

Messages : 15

THE STORY OF US.
Job: Barmaid
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Mer 20 Nov - 9:01

Dépêche toi de faire ta fiche ! Sinon bienvenue...  

_________________
Tu ne peux pas couper les ponts avec une personne en faisant comme s’il n’y avait jamais rien eu. Enfin, si tu peux, mais ça fait de toi un sans-cœur, une sorte de grand monstre sans âme, que je pensais connaître, mais non.
found myself in wonderland
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Lucas

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Ven 22 Nov - 22:36

Stellan ▬ Merci beaucoup mon pote.
Dion ▬ Super avatar, merci de l’accueil.
Alexane ▬ Et voilà ma belle, ma fiche est terminée !

_________________

    Jonah Lucas
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. ©️ sweet peach
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marloes Austen
~ let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun.
avatar

Messages : 409
Multinicks : laurel.

THE STORY OF US.
Job: journalist.
Quote: life doesn't stop for anybody.
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Sam 23 Nov - 9:34

C'est très bien mais il te manque la réponse à la deuxième question Wink

_________________
draw me a smile and save me tonight, i am a blank page waiting for you to bring me to life. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Lucas

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Mer 27 Nov - 15:42

Désolé pour "le temps de réaction", j'avoue que j'avais complétement oublier cette question, mais maintenant c'est fait !

_________________

    Jonah Lucas
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. ©️ sweet peach
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerina Jones

avatar

Messages : 157
Multinicks : ellie hobbs.

THE STORY OF US.
Job: saleswoman @ mcguinness'.
Quote: you're too mean, i don’t like you, fuck you anyway. you make me wanna scream at the top of my lungs. it hurts but i won’t fight you. you suck anyway, you make me wanna die.
Contacts:

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   Dim 1 Déc - 21:57

Désolée du retard, je valide !  

_________________

and in my dreams, i meet the ghosts of all the people who have come and gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, ce sont nos choix !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conjugaison des VERBES PRONOMINAUX
» [brésil scan] Gatos (2011): l'article bidon du mois^^
» Que sont-ils devenus ?
» dans le genre truc qui sert a rien : quels sont vos livres preferés ?
» Les interpretes sont ils snobs?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trouble in Haven. :: A MATTER OF LIFE. :: give me your id :: To violet hill-
Sauter vers: