AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 who you gonna call?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nerina Jones

avatar

Messages : 157
Multinicks : ellie hobbs.

THE STORY OF US.
Job: saleswoman @ mcguinness'.
Quote: you're too mean, i don’t like you, fuck you anyway. you make me wanna scream at the top of my lungs. it hurts but i won’t fight you. you suck anyway, you make me wanna die.
Contacts:

MessageSujet: who you gonna call?   Lun 18 Nov - 14:23


Jones & Paltrow
Quand Nerina ne travaille pas, elle se retrouve sous l'emprise de l'ennui. Et quand Nerina s'ennuie, elle se transforme en vraie furie. Entendons par là qu'elle parle plus qu'à l'accoutumée, qu'elle est encore plus irascible, plus exaspérante... bref, le mot clé étant in-sup-port-able. Aujourd'hui, c'est un dénommé Stellan Paltrow qui allait en faire les frais. Après avoir passé des heures entières à traîner dans son lit, elle fit irruption dans la chambre de sa jumelle. La chambre était vide. Mirella n'était sûrement pas rentrée de la nuit, ou alors, elle avait quitté le domicile plus tôt dans la journée... ce qui semblait peu envisageable. Nerina avait l'impression que les moments partagées avec sa jumelle se faisaient plus rares, moins fréquentes. Oui, leur lien était toujours aussi fort mais la jeune femme avait comme l'impression que Mirella ne lui disait pas tout. Elle composa le numéro de sa sœur sur son cellulaire et au bout de quelques tonalités, tomba sur sa messagerie. Elle lui fit part de ses plans pour la journée, à savoir, rendre une petite visite à Stellan et qu'elle pouvait (devait) même l'y rejoindre. Chancelante, elle prit la direction de la bibliothèque. La jeune Jones se précipita dans l'enceinte du bâtiment et visita tous les recoins de la bibliothèque avant de tomber sur son ami. « Stella ! » hurla-t-elle, essoufflée, attirant les regards peu chaleureux des habitués. Elle haussa les épaules. Elle avait pris la fâcheuse habitude de l'appeler ainsi à cause de Mirella, ce qui n'était pas forcément du goût de Stellan. Elle rectifia le tir une fois foudroyée du regard par le jeune homme. « Stellan, pardon. Te voilà enfin ! J'ai dû parcourir tous les rayons de cette bibliothèque pour te trouver. J'avais du temps à perdre alors je me suis dit que je devrais te rendre visite. Ça te fait plaisir, hein ? » demanda-t-elle tout en lui pinçant les joues. Elle lui parlait comme on parlerait à un enfant de trois ans. Après quoi, elle se jeta soudainement à son cou tout en lançant un regard désespéré aux alentours. Avec Stellan, elle était très, voire même trop, expansive aussi bien dans ses gestes que dans ses paroles. Pourtant, on ne pouvait pas la qualifier comme étant quelqu'un de tactile en général. Mirella et Stellan étaient les exceptions qui dérogeaient à la règle. Et puis il y avait Daniel... Elle se ressaisit avant de laisser le chagrin prendre le dessus sur sa personne. Elle ne devait plus penser à lui, c'était sa résolution. Elle soupira lourdement et feignit un bâillement. « Ça doit être d'un ennui ce boulot. » Elle ne se voyait pas travailler dans un environnement aussi calme, aussi... Elle trouvait déjà que son lieu de travail n'était pas des plus animés, imaginez son effroi quand elle devait se rendre à la bibliothèque. Ah, la bibliothèque, il ne s'y passait strictement rien d'intéressant. A moins que... Elle parcourut la pièce du regard mais la déception se lisait désormais sur son visage. Elle virevolta, se posta à quelques millimètres de Stellan et lui offrit son plus beau sourire en coin. « Hé, hé, hé, Noah. » dit-elle tout en lui donnant quelques légers coups de coude dans les côtes. Il savait forcément où elle voulait en venir, la subtilité n'étant pas une des plus grandes qualités de la jeune femme.

shaileneewoodley; clarkkents; ilikethewayyousoundinthemorning @ tumblr.

_________________

and in my dreams, i meet the ghosts of all the people who have come and gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stellan Paltrow
≈ THE DOUBT WILL CREEP AND CRAWL IN ON YOU
avatar

Messages : 64
Multinicks : ---

THE STORY OF US.
Job: bibliothécaire.
Quote: jesus fucking christ.
Contacts:

MessageSujet: Re: who you gonna call?   Mer 20 Nov - 18:03



~ the unholy trinity ~
----------- -----------

Lorsqu'il entendit la voix de Nerina, Stellan s'abaissa derrière son chariot. Non, non non, pensa t-il en premier. Encore ce foutu surnom, fut sa seconde pensée. Il soupira le plus bruyamment possible, affichant sa mine blasée, espérant qu'elle comprendrait le message. « Ô joie. » dit-il alors qu'il se relevait pour continuer à ranger des livres sur les étagères lorsqu'elle arriva en face de lui. Stellan se tourna pour déposer un livre, avant de se tourner vers elle pour l'écouter. Il leva les yeux au ciel lorsqu'elle s'approcha et sans qu'il puisse y faire grand chose, elle attrapa ses joues dans ses mains puis elle se mit à le pincer. Stellan poussa un cri de douleur avant de s'écarter brusquement. « Ne me touche pas, suppôt de Satan! » s'écria t-il, en vain, puisqu'elle se jeta à son cou. Stellan n'était pas tactile et il n'aimait pas les câlins. La grimace qu'il afficha sur son visage ne découragea pas Nerina qui le serra dans ses bras. Il se laissa faire pour autant, se gardant de lui frapper la tête avec le livre qu'il avait en main. Stellan continua de ranger ses livres, essayant de ne pas se laisser distraire par sa camarade. Il leva une nouvelle fois les yeux au ciel quand elle donna son avis sur son travail. Certes, ce n'était pas l'emploi de rêve pour beaucoup de jeunes gens de son âge, mais Stellan appréciait la compagnie des livres. Comprenez par-là qu'il aimait les livres plus que les gens. « Tu sais où la sortie se trouve. » murmura t-il en serrant les dents. Stellan observa l'intruse inspecter les yeux, inquiet. Qu'est-ce qu'elle cherchait? Il eut bientôt sa réponse lorsqu'elle s'approcha de lui, affichant un sourire long jusqu'aux oreilles. Stellan fronça les sourcils, avant de sentir son coude s'enfoncer dans ses côtes. Il laissa échapper un grognement mécontent en s'écartant. « Ne. Refais. Jamais. Ça. » dit-il en pointant un doigt accusateur dans sa direction. Il passa ses mains sur sa chemise à carreaux et se retourna, attrapa un livre dans ses mains. « Je ne vois pas ce que tu veux dire. » Stellan sourit à Nerina, posant le livre à côté d'un autre sur l'étagère. C'était bien évidemment faux, il savait exactement de quoi elle parlait. Noah était un officier de police que Stellan ne supportait pas. Sous entendu, qu'il avait envie d'en faire son quatre heures. « Tu es sûre que tu ne veux pas perdre ton temps ailleurs? » demanda t-il en souriant, innocemment à Nerina. Peut-être qu'elle allait partir, oui. Ou peut-être qu'au contraire cela allait la pousser à rester ici. Stellan attrapa plusieurs livres dans ses mains afin de les déposer dans les bras de Nerina, avec un grand sourire. « Bien. Autant que tu te rendes utile. » ajouta-t-il. Il se mit à pousser le chariot pour s'avancer vers une nouvelle section de la bibliothèque. Il tourna la tête pour vérifier que Nerina rangeait correctement les livres qu'il lui avait confié. C'était une tâche de la plus haute importance aux yeux de Stellan. Le bibliothécaire savoura la tranquillité revenue au sein de son havre de paix, sans se douter de l'arrivée imminente de la tornade Mirella. Une soeur Jones, c'était supportable, mais les deux ensembles...

_________________

★★  there's a black wave up above
a frozen hand takes your breath away, as she leads your soul through the dark, you know that she came to break your heart. @hurts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirella Jones
≈ IF WE WERE MAGIC, WE WOULDN'T BE SO YOUNG AND TRAGIC.
avatar

Messages : 232
Multinicks : none.

THE STORY OF US.
Job: serveuse lorsqu'elle a le temps.
Quote: “Cruelty does not make a person dishonest, the same way bravery does not make a person kind.”
Contacts:

MessageSujet: Re: who you gonna call?   Sam 23 Nov - 22:46

Depuis qu'il était revenu Mirella semblait différente, voir changée. Ce changement se traduisait notamment par une humeur moins morose et plus conciliante, mais surtout par une attitude générale que l'on pouvait caractériser de mystérieuse, voir secrète. Personne ne savait pour Zachary, pas même sa jumelle, qui d'ordinaire était, le réceptacle de la moindre de ses pensées, bonne comme mauvaise. En réalité, et de façon inconsciente, elle devenait distante avec Nerina, et ce en raison d'une difficile conciliation entre ce que voulait son coeur, et ce qu'il ne pouvait dire. Aussi, lorsqu'elle aperçu la multitude d'appels en absence de son double maléfique - à vrai dire c'était équivalent, il n'y en avait pas une pour rattraper l'autre - , elle percuta avec rudesse à quel point elle l'avait négligée, et décida de se plier à sa demande. De manière générale, tout ce que lui intimait sa soeur d'une voix aiguë ressemblait davantage à des ordres, auxquels elle cédait volontiers, d'une part pour avoir la paix, et d'autre part, car elle se sentait coupable pour tout ce qu'elle pouvait lui faire subir lorsqu'elle la forçait à user de son pouvoir afin d'inverser le sien. Pas de chance pour lui, ce serait Stella - Stellan rien à faire cela ne rentrait pas - qui en ferait les frais, une fois n'était pas coutume. Le chemin pour se rendre sur les lieux du crime - la bibliothèque - était probablement un de ceux qu'elle connaissait par coeur, principalement à cause de visites chroniques chez le jeune garçon, qu'elle adorait embêter, plus qu'elle ne se déplaçait pour lire des ouvrages quelconques. Peu friande de lectures, elle se contentait de sautiller un peu partout en le suivant d'un air guilleret, sans cesser une seule seconde de parler, c'était là le point essentiel. Une joie pour elle, un cauchemar pour lui. Cette relation plutôt bon enfant, avait débuté suite à une bavure de ses pouvoirs, et à ce titre, la troublée lui en devait une, et se montrait reconnaissante en le traumatisant du mieux qu'elle pouvait. Ce qui en soit, était un moyen comme un autre de démontrer sa gratitude et son affection. Le seuil franchit, elle soupira bruyamment, à la recherche des deux compères qui devaient probablement s'amuser comme des fous. Ironisme quand tu nous tient...  Familière des parages, elle se dirigea immédiatement vers le supposé bureau de Stellan, et s'empressa d'appuyer à répétition sur la sonnette au tintement insupportable afin qu'il daigne répondre. « Bibliothécaire s'il vous plait ! » Essuyant des regards haineux au passage, elle ne s'empêcha pas pour autant de parler fortement pour attirer l'attention sur elle, lorsqu'elle repéra au loin une touffe de cheveux familière. Ni une ni deux, elle parti à l'encontre de la deuxième Jones. « Ha ouais...  Genre tu travailles... » D'un oeil désabusé, elle observa de haut en bas la pile qu'elle tenait dans ses bras, et donna une petite tape dessus afin de tout faire dégringoler sur le sol, puis satisfaite, elle scruta entre les rangées à la recherche du malheureux qui devait prier qu'on ne le remarque pas. « Stella ? Qu'est ce que tu fais ENCORE caché au rayon pornographie ? » Un mensonge éhonté certes, mais qui ne manqua pas de la faire ricaner comme une gamine de dix ans.

_________________

i'll find the places where you hide, i'll be the dawn on your worst night, the only thing left in your life. yeah i would kill for you, that's right if that's what you wanted. oh, my love is true, tell me, something i wouldn't do. @one republic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: who you gonna call?   

Revenir en haut Aller en bas
 
who you gonna call?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenaire : Forum Freedom Call
» I'm Gonna Leave You
» 15/11/07-Nightmare+Freedom Call+Hydrogyn+Kargens (Toulouse)
» do you call that a buddy louis jordan
» they call me rico

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trouble in Haven. :: HAVEN (MAINE, USA) :: Queen Street :: Library-
Sauter vers: